#Pour le plaisir d'écrire

Liliane CAUMONT, SCULPTRICE

Est née en 1947 et vit dans la région parisienne.

De formation littéraire et philosophique, elle enseigne le français et l’histoire jusqu’en 1970, date à laquelle elle part vivre à Madrid où elle s’initie au modelage avec le peintre sculpteur Julio Antonio Ortiz. C’est le début d’une grande passion qui ne l’a pas quittée depuis.

De retour en France en 2000, elle ouvre un atelier-école où elle enseigne le modelage de la terre.

www.caumont.com

Lilith
bronze – 47 x 20 x22 – pied :110

Liliane Caumont modèle la terre avec tellement de sensibilité qu’il ressort toujours d’entre ses doigts une œuvre unique, évocation de sa féminité, de ses sensations, de ses révoltes et de ses peines, sublimée par le bronze aux patines sensuelles.

L’enrêvement
Bronze – 60 x 21 x 36 – pied : 110

Parfois avec humour, parfois avec tristesse, tendresse ou colère, elle fait naitre des corps parfaits de déesses qu’elle place dans des postures et des situations reflétant l’expression de son ressenti

Le regard
Bronze – 60 x 36 x 13

Comme elle le dit elle-même :   « Mes œuvres expriment tantôt la femme dans sa séduction, tantôt c’est la petite fille que nous portons encore, tantôt c’est la vie et le temps qui nous façonnent. Le rêve, l’amour, l’humour, la tendresse, la solitude mais aussi le partage et la transmission restent les grands moteurs de ma vie ». (Liliane Caumont – un parcours de femme)

la transmission
Original grès patiné – 40 x22x40

3 Comments

  1. caumont

    Merci beaucoup Mona pour cet article dans lequel tu as bien su représenter par tes mots ce que je suis.
    Femme tu es aussi et je partage avec toi toutes ces inquiétudes.

  2. Claudine Crenn

    Tellement vrai, ce texte accompagne merveilleusement le travail de Liliane que nous aimons et admirons. Soyez-en remerciée.

  3. Ml33-830

    Merci à vous, Claudine pour ce commentaire. Il est vrai que Liliane est une excellentissime sculpteuse qui sait si bien mettre en valeur les sentiments féminins. Merci de partager cet article.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.